A LA rencontre du printemps

Il est sur la route de bon matin comme l’ermite du tarot

ou le pèlerin de Compostelle, un solide bâton appuis ses

pas, son baluchon ne pèse pas lourd.

Laisser un commentaire